lundi 20 mai 2013

Une journée à MONTFORT L'AMAURY (Yvelines) - 18/5/13.

Mon dernier coup de cœur: Montfort L'Amaury , construite sur une colline et dominée par les ruines de l'ancien château , au milieu d'une campagne verdoyante.
Une ville marquée par les seigneurs de Montfort, dont Aymery qui lui a donné son nom ; et par Anne de Bretagne , comtesse de Montfort ( un duc de Bretagne, Arthur, avait épousé une Montfort) puis épouse de deux rois de France: Charles VIII puis Louis XII.
J'y ai entraîné quelques amis.
Une dame passionnée  de la musique de Ravel  fait visiter depuis 20 ans cette maison aux pièces étroites emplies de toutes sortes de bibelots souvent amusants . 
Aujourd'hui , Jany et Philippe, ainsi qu'Henriette, sont à nouveau de la partie...
 
LA MAISON DE MAURICE RAVEL.
 
 
 
Le "Belvédère"et son curieux clocheton épouse un virage à flanc de colline , au pied de la butte supportant les ruines du château.
Maurice Ravel y a vécu seul avec une gouvernante , de 1921 à sa mort en décembre 1937.
Le fameux "boléro" a notamment été créé ici.
 
 
Une belle vue s'ouvre sur la campagne verdoyante depuis le balcon...
 
 
La visite se termine dans le jardin...

 
La maison vue du délicieux jardin...
Le frère de Ravel ,qui avait hérité de la maison, en a fait don  à l'Etat. La municipalité la gère.
Savez-vous que Céleste Albaret, la gouvernante de Proust, fut longtemps la gardienne de la maison?
 
 
MONTEE AUX RUINES...
 
Au pied de la butte ,un buste d'Anne de Bretagne, comtesse de Montfort, nous accueille...
 
 
 
La butte au sommet de laquelle se trouvent les ruines du château a été aménagée en jardin public.
 
Le château des Montfort a été détruit pendant la guerre de cent ans , puis reconstruit par Anne de Bretagne. Trois pans de murs subsistent.
Le 3e (au fond , où la brique rouge est très présente) ,ou " tour d'Anne de Bretagne", est caractéristique de l'architecture de la fin du XVe siècle.
Au fur et à mesure de la montée , un panorama verdoyant se dégage.
On aperçoit la belle église Saint-Pierre construite par Anne de Bretagne à la fin du XVe siècle.


                                                                 Encore un petit effort...

Belle vue sur l'église, le bourg et la campagne verdoyante des Yvelines.
 
 
L'EGLISE ET L'ANCIEN CHARNIER.
 
 
Perspective de l'église Saint-Pierre (XVe-XVIIe s).
Une église d'une taille peu commune pour une petite ville, qui en a remplacé une datant du XI e.
 
 
Après une pause repas dans une brasserie située place de l'église , nous visitons celle-ci; une belle surprise nous y attend : une série de 37 superbes vitraux de la fin du XVIe siècle, comme le vitrail de la Vierge (ci-dessus).
 
 
Non loin de là , nous découvrons l'ancien charnier et sa remarquable porte sculptée
de style gothique flamboyant.
 
 
Un beau jeu d'arcades et surtout un superbe plafond en carène de bateau renversée nous y attendent.
Ces galeries à arcades des 16e et 17e siècles entourent le cimetière.

 
On entassait ici les ossements provenant du cimetière qui jouxte le bâtiment quand il était plein et qu'il fallait le vider.
Après cela, on reprend les voitures pour gagner ,à la sortie de Montfort, le parc du château de Groussay.
 
VISITE DU PARC DU CHATEAU DE GROUSSAY...
 
 
Le château de Groussay a été construit en 1815 pour la duchesse de Charost (fille de Mme de Tourzel, la gouvernante des enfants de Louis XVI) ,et agrandi de deux ailes en 1952 par Charles de Beistegui  qui créa aussi entre 1950 et 1970 les différentes "folies" du parc.
 
On passe d'abord par un  long jardin clos...


En mai, on peut y admirer de belles fleurs...

Devant la "tente tartare" , la "folie" la plus spectaculaire ,en tôle peinte.

Les photos souvenirs s'imposaient...

L'intérieur est tapissé de dix mille carreaux de Delft.
Ici des cages à oiseaux...
 
Devant le "pont Palladien"

Conversation sur le balcon de la pyramide...

Cette pyramide s'inspire de celle de Caïus Sextus à Rome.

Un hêtre pleureur.
 
Monsieur qui photographie et  dames à l'ombrelle (parapluie plutôt!) dans la verdure.
 
La pagode chinoise et au fond le château...
 
Alors ,on y va ou on y va pas?

La coupole de la pagode chinoise...
La pagode est aussi décorée de peintures de personnages en pied.

Le château vu de la pagode...
 
Papa, maman et les enfants en balade...
C'est le temps des naissances ,et de nombreuses petites familles comme celle-ci vaquent dans le parc.
 
Le château qu'on entrevoit au delà des frondaisons des arbres ... une image qui m'émeut toujours!

Jany et la colonne Observatoire...

Un petit passage devant les écuries du XIXe siècle récemment rénovées...

La boucle est bouclée: nous revoici devant le château...

On gagne la sortie, non sans un dernier regard vers ce bel arbre fleuri proche de la maison du gardien.
 
 CLIQUER SUR LES IMAGES POUR LES AGRANDIR ...
 
FIN.
 
A DECOUVRIR aussi:
 
*Montfort L'Amaury : des Montfort à Maurice Ravel.
 
*Notre reportage complet
sur le domaine de GROUSSAY
 
* Voir aussi les images de la sortie à Montfort du 18/5/13 avec Jaja, Norbert, Bénédicte, Marcelle et Régine:
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire