lundi 25 mars 2013

Visite de la chapelle roumaine orthodoxe de Limours -16mars 2013;

Une expérience sympathique et instructive ...

Samedi 16 mars (jour de mon anniversaire, je n'en dirai pas plus), s'est déroulée notre première visite de l'année 2013 en Hurepoix! A 16h  ,nous étions finalement 24 à nous retrouver comme convenu au pied de la chapelle orthodoxe de Limours pour la visiter sous la houlette du père Yves Dulac, prêtre français orthodoxe, dont nous avons aussi appris qu'il a été 39 ans prof de Français et de philosophie à "Ginette", le fameux lycée privé de Versailles. Tout d'abord, une surprise: contre toute attente, des cérémonies étaient programmées à la même heure! Le père Dulac et le prêtre officiant avaient oublié de se concerter! Il fut convenu que nous pourrions finalement investir l'église entre le mariage et le premier baptême!Notre guide dérida tout le monde par une petite histoire d'enfer catholique et d'enfer orthodoxe, d'où il ressortait que l' inorganisation était intrinsèque à la religion orthodoxe!  Une fois dans la chapelle, le père Dulac nous présenta les icônes rapidement, mais efficacement; puis il nous invita à nous réfugier "au chaud" dans les salons de l'archevêché voisin où il répondrait volontiers à nos questions! S'ensuivit une longue, instructive, et agréable séance de questions- réponses dans ce beau et confortable lieu , portant surtout sur les particularités du culte orthodoxe. La cordialité et l'humour de notre cicerone furent très appréciés. Encore une belle visite et une chouette rencontre à l'actif du groupe , non? JMS

NB : Pour un reportage complet sur la chapelle othodoxe on peut lire ou relire mon article de la Blogazette des Ulis et du Hurepoix:


La jolie chapelle roumaine en bois, construite en Roumanie selon des techniques ancestrales, puis démontée et remontée à Limours. Les éléments sont encastrés: pas un clou n'est utilisé...
Il n'en existe que deux autres hors Roumanie :en Suisse et à New-York.

L'arche qui marque le passage du monde profane au monde sacré...

Une courte mais efficace  visite dans la chapelle, couvertes d'icônes, oeuvres d'un seul artiste, roumain, réalisée en 3 ans.

On aperçoit l'iconostase,qui sépare la nef du sanctuaire auquel seul le prêtre peut accéder.

Au plafond, suivant la tradition héritée du byzantinisme,le christ Pantocrator (Tout puissant) et au fond du sanctuaire, la Vierge.

Arc avec les douze apôtres accueillant le Saint-Esprit...

Le père Yves Dulac a des airs de prédicateur ici! Il nous fait  tout simplement admirer les icônes du plafond...Des scènes de la vie du Christ se succèdent au long des parois comme dans une grande bande dessinée.

Deux des nombreux saints représentés des deux côtés de la nef. 

Cette grande maison bourgeoise est le siège de l'archevêché roumain orthodoxe d'Europe occidentale.
L'archevêque y réside ainsi que 9 moniales.C'est lui qui a fait construire à partir de 2000 la chapelle dans le style des églises du XIVe siècle  de la région du Maramuresch (nord de la Roumanie)

Nous avons le privilège d'être reçus dans les salons de l'archevêché.
Le père Dulac va répondre longuement et souvent avec humour à nos questions...

De g à dr: Jean Aufauvre, ancien collègue de physique à Gif, le père Dulac, deux connaissances de Jean intéressées (le monsieur est grec d'origine et pratique le culte orthodoxe), et Jacques Michel, époux de Dominique (voir plus loin).

Très attentifs: de g à dr: Jany Tarroux, ancienne collègue de bio à Gif, Henriette Carsalade,ancienne collègue de français de Gif, Mme Aufauvre, Nicole Brun,ancienne collègue du collège Charcot de Fresnes,et Gérard son mari...

De g à dr: Hélène Dubois,ancienne professeur de français,Christian son mari,ancien collègue de maths au lycée Charcot de Fresnes,Claude Poirson,époux de Florence (voir plus loin), PhilippeTarroux, prof d'informatique à la fac d'Orsay,époux de Jany -à sa gauche), Henriette, Mme Aufauvre...Au 2e plan: Bernard
 Cocton, M.Guillaume (non visibles),et Michelle Guillaume ,secrétaire de l'association Animusic de Gometz-la-Ville...

De g à dr: Mme Cuny,une habitante de la région, Florence Poirson, et Dominique Michel, anciennes collègues de français du lycée de Châtenay. A leur droite (non visible) Hélène Cocton, également une distinguée collègue du même lycée.

Portrait de Dominique au chapeau rouge...

Hélène Dubois.

De g à dr: Jacques Michel ,M.Cuny, un habitant de la région, Dominique Cantryn, ancienne prof d'histoire qui a fait une recherche sur la présence des huguenots dans la région (et nous espérons bien qu'elle va nous organiser une petite visite guidée de son expo au château du Marais), Anna de Bagneux, propriétaire du château du Marais, héritière de deux familles illustres, les Talleyrand et les Pourtalès, qui s'est jointe en toute simplicité et discrétion à notre groupe;à droite enfin, la fille de Dominique Cantryn: encore une prof!

A LA PROCHAINE!
 
POUR DAVANTAGE D'INFOS ET D'IMAGES (fresques commentées)
VOIR NOTRE REPORTAGE DANS LA BLOGAZETTE:
 





samedi 23 mars 2013

visite du château et du parc de Courances (3 octobre 2010).

De g à dr:Norbert Garcia, Janine Esquirol,Michèle et Jean-Marie Fabre,Bénédicte Monnier.

allée aux grands arbres face au château.


Sur l'allée d'honneur.



en route vers le château.




coucou, Jaja! (photo de Jaja)



devant le château,côté allée d'honneur.




contemplation du jardin japonais.



le jardin japonais.



image romantique (photo de Jaja).




fleurs (photo de Jaja).




le canal de la foulerie




Reflet du château dans le canal de la foulerie.




le miroir d'eau




arbre tourmenté.



fantaisie.




perspective depuis le Rond de Magny.



le grand canal



que peut-elle bien expliquer?




le long du grand canal.




les trois roses.




oh,les amoureux!




les deux JM (photo Jaja).



un beau barbu (photo Jaja).



on prend un pot au salon de thé.




château ciel voilé.



le bassin aux platanes doubles (longeant l'allée d'honneur).



le château vu du bassin aux platanes doubles.




dernier regard sur Courances...




bye bye!!!





























mercredi 20 mars 2013

WEEK-END à BARCELONE (8 au 10/3/13) - 8 mars.

50 ANS APRES...
A Barcelone, je retrouve Didier, un ami de lycée (nous étions ensemble en 3e et 2e au lycée de Saint-Maur des Fossés).Il habite pour quelque temps Barcelone.Une ville que j'ai beaucoup sillonnée, seul puis avec des élèves trois années de suite. Avais-je encore quelque chose à y découvrir? Mais oui! Inépuisable Barcelone!
(Photo prise au monastère de Pedralbes).

Didier et son épouse Monica (photo prise au théâtre Tivoli par smartphone).
Monica est professeur de maths , formatrice d'enseignants.
Elle officie actuellement dans un lycée privé de Barcelone.

Rue Eric Granados dans le quartier de l'Eixample.

C'est dans cette rue particulièrement tranquille du beau quartier de l'Eixample,au nord du centre historique, que Didier et son épouse Monica ont loué un  appartement. Pas de passages de voiture ici, et des terrasses de café continuellement occupées sur le trottoir.

J'ai pris plaisir, l'après midi, à revisiter avec Didier le centre historique de Barcelone.
La cathédrale était superbe sous le soleil de mars...
Didier, très calé sur le sujet, m'a beaucoup parlé des vestiges de la Barcelone romaine.

J'ai voulu aller voir (en fait revoir) la plage.
Nous l'avons trouvée dans le quartier de Barceloneta.

Cet immeuble en forme de voile de bateau nous rappelle que Barcelone se veut toujours à la pointe du modernisme.

Nous avons marché, marché (Didier est un grand marcheur) jusqu'à la nuit.
J'avais déjà un peu les jambes qui me rentraient dans le corps...

Tiens, une manif!
Cela ne nous étonne pas. Les catalans semblent avoir une forte conscience citoyenne ou politique.
C'est une pratique fréquente ici.

8 mars:c'est la journée de la femme.Ah ouiche!

Du monde dans la rue!
Cette histoire de 1°/°, Cristina, mon amie catalane, m'a avoué ne pas savoir à quoi cela correspondait...

A VOIR CI DESSOUS:

   - balade sur le mont TIBIDABO :

   - le monastère de PEDRALBES :
- les pavillons GUELL et le palais royal de PEDRALBES: