jeudi 21 juillet 2011

LES PARAPLUIES de DAMPIERRE.19 juillet 2011.Photos souvenirs d'une agréable visite... sous la pluie.


                          cliquer sur les images pour les agrandir

Portrait d'Henriette au parapluie.
Une toute nouvelle retraitée apparemment tout à fait épanouie.


19 juillet 2011 : nous nous retrouvons ,Michelle ,Jean-Marie , Henriette et moi, sur le pavé du château de Dampierre pour une agréable après midi...sous une pluie dont nous avons su nous accommoder avec bonheur!

 
Moment d'attente avant la visite guidée de l' intérieur...
Ce n'est pas "Chantons sous la pluie" mais presque...



3 parapluies et une lanterne...chacun porte sa croix...
On remarque sur la façade deux lions, emblèmes des ducs de Luynes propriétaires du château depuis 1663.



Ce beau château classique de la vallée de Chevreuse  a été construit dans le dernier quart du XVIIe siècle par Jules Hardouin-Mansart, un des architectes de Versailles, sur les ordres du duc de Chevreuse, Charles Honoré d'Albert, gendre de Colbert.
Louis XIV et Louis XV y ont séjourné.
Il contient un mobilier d'époque important.



Le parc comporte une vaste pièce d'eau : en faire le tour constitue une agréable promenade.
Au fond ,un joli pavillon décoré d'angelots baroques.

Une vue de la rive gauche de l'étang.



Le pavillon est situé sur une petite 'île au bout de l'étang.


On ne se lasse pas de contempler le jeu de reflets sur la rive opposée...



Un coup d'oeil en arrière pour voir le château se mirer dans l'étang...



Sur l'île,au bout de l'étang...on a toujours le parapluie heureux!


La vue que l'on a du site depuis  l'île n'est pas sans charme malgré le manque de soleil. 



Oies et bernaches ont élu domicile sur l'étang.




Plaisir des fleurs au fond du parc...


d'agréables taches de couleur dans le décor...


Ca et là ,le visiteur fait fuir une peuplade d'oies en tous genres...

une rescapée...
plus beaucoup de roses ici en ce mois de juillet déjà bien avancé.


2e partie de la visite   A VOIR  CI DESSOUS:






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire